Numération de cellules nucléées dans des échantillons de sang total

Une méthode alternative rapide et rentable

La concentration de cellules sanguines nucléées est un paramètre critique dans le cadre de la recherche en immunologie. Dans le domaine des sciences de la vie, des échantillons de sang sont souvent utilisés comme matériel de départ. Ils contiennent un mélange de différentes cellules, par exemple des lymphocytes, des monocytes, des granulocytes, des cellules souches hématopoïétiques ainsi que des érythrocytes et des plaquettes. La fraction cellulaire nucléée revêt un intérêt particulier pour les scientifiques qui travaillent au développement de vaccins et de dosages, sur l’immunologie des transplantations ou conduisent des recherches sur le cancer1,2.
Kit d’analyse du comptage cellulaire du sang total, composé de la Solution 17, d’un échantillon de sang et d’une Via2-Cassette™.

Les appareils NucleoCounter® peuvent déterminer le nombre de cellules nucléées avant et pendant le processus d’isolement des sous-populations à partir du sang, procédure généralement longue et coûteuse, afin de permettre la surveillance de routine. Évaluez la qualité des échantillons de sang après leur expédition ou leur stockage et utilisez les appareils NucleoCounter® pour procéder à la lecture d’analyses dans des modèles animaux précliniques, ainsi que pour déterminer le nombre de cellules à partir d’aspirats de moelle osseuse.

Les appareils NucleoCounter® offrent une alternative rapide et économique aux analyseurs hématologiques conventionnels. ils reposent sur l’utilisation de la lyse des globules rouges et de la coloration nucléaire à double fluorescence pour mesurer le nombre de cellules nucléées et la viabilité dans le sang total.

L’analyse elle-même ne prend que 50 secondes et ne nécessite pas de préchauffage ni d’étalonnage de l’appareil. Par conséquent, le NucleoCounter® est l’appareil idéal pour les laboratoires de recherche et de biotraitement dont les besoins de traitement d’échantillons sont modérés. Contrairement aux analyseurs hématologiques, le NucleoCounter® peut également être utilisé pour effectuer la numération de cellules cultivées et ce, avec une précision inégalée.

Détermination rapide et pratique du nombre de cellules et de leur viabilité

Avant de compter un échantillon de sang total à l’aide du NucleoCounter® NC-202™, l’échantillon est lysé et chargé dans la Via2-Cassette™.

On a souvent recours aux analyseurs hématologiques pour compter et caractériser les cellules sanguines. Toutefois, leur exploitation peut se révéler complexe et onéreuse. Les appareils NucleoCounter® offrent un protocole simple et rapide pour déterminer avec précision le nombre de cellules et leur viabilité directement à partir du sang total. L’ajout de la Lysis 4 à un échantillon de sang suivi d’un court temps d’incubation produit une lyse des érythrocytes, ce qui permet à l’appareil NucleoCounter® d’analyser l’échantillon de sang à l’aide de la Via2-Cassette™. Le NucleoCounter® peut être utilisé pour réaliser un vaste éventail d’applications de numération, par exemple dans le cadre des immunothérapies adoptives et pour compter les cellules souches mésenchymateuses issues de moelle osseuse.

Numération de cellules nucléées dans des échantillons de sang total

On a recours à la méthode suivante pour obtenir des résultats précis lors de la numération de cellules nucléées dans un échantillon de sang total à l’aide d’un appareil NucleoCounter®. La première étape consiste à ajouter la Lysis 4, un tampon de lyse sanguine, à l’échantillon de sang total. Le chlorure d’ammonium présent dans la solution entraîne un gonflement et une rupture osmotique des érythrocytes3. De son côté, la petite quantité d’acridine orange (AO) compense l’effet d’extinction de l’hémoglobine.

Après un court temps d’incubation, on colore l’échantillon à l’aide des deux colorants fluorescents, l’AO et le DAPI. Ces colorants sont pré-chargés à l’intérieur de la Via2-Cassette™ utilisée en combinaison avec le NucleoCounter® NC-202™ pour effectuer l’analyse. L’AO colorera l’ensemble des cellules en vert tandis que le DAPI ne conférer une coloration bleue qu’aux cellules mortes. Afin de déterminer le nombre de cellules et leur viabilité, les appareils NucleoCounter® procéderont à l’acquisition automatique d’images fluorescentes et calculeront les résultats. Le logiciel NucleoView™ permet facilement d’obtenir un couplage entre l’image obtenue et les nuages de points illustrant la fluorescence quantitative pour vous offrir un contrôle précis de l’analyse.

Références

  1. M Zhang and B Huang: The multi-differentiation potential of peripheral blood mononuclear cells. Stem Cell Research & Therapy. 2012; 3(6): p. 48-48
  2. B Park, KH Yoo and C Kim: Hematopoietic stem cell expansion and generation: the ways to make a breakthrough. Blood research. 2015; 50(4): p. 194-203
  3. TL Crippen, LM Bootland, JAC Leong et al.: Analysis of salmonid leukocytes purified by hypotonic lysis of erythrocytes. Journal of Aquatic Animal Health. 2001; 13: p. 234-245

EXONÉRATION DE RESPONSABILITÉ

Nous invitons et encourageons les utilisateurs du blog à laisser des commentaires. ChemoMetec se réserve le droit de modérer tous les commentaires et de supprimer ceux qui pourraient être considérés comme i) non pertinents ; ii) contenant des spam ; iii) contenant des grossièretés ; iv) jugés offensants ou ; v) comportant un contenu douteux. Nous nous réservons le droit de refuser la publication de certains commentaires. ChemoMetec n’est pas responsable du contenu des commentaires exprimant uniquement les opinions du commentateur.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une astérisque (*) Required fields are marked *

 *